Santé animale 17 février 2017 à 08h00 | Par A. Puybasset

La campylobactériose et la salmonellose sont les deux premières maladies d’origine alimentaire

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La bactérie Campylobacter est à l'origine de la première maladie d'origine alimentaire dans l'Union Européenne.
La bactérie Campylobacter est à l'origine de la première maladie d'origine alimentaire dans l'Union Européenne. - © Anses

La campylobactériose reste la maladie d’origine alimentaire la plus fréquemment signalée dans l’Union Européenne, avec une tendance à la hausse depuis 2008. Près de 229 000 cas ont été signalés en 2015 soit 5,8% de plus que l’an dernier. C’est ce qu’indique le rapport annuel sur les zoonoses de l’EFSA, l’Agence Européenne de Sécurité Alimentaire.

La viande de poulet est la principale origine de campylobactérioses humaines. 46,7% des échantillons de viande de poulet frais étaient positifs à Cambylobacter. Le taux de prévalence en élevage de 19,3% en moyenne en Europe est plus faible qu’en 2014.

 

La salmonellose arrive au deuxième rang des zoonoses avec 94 600 cas rapportés en Europe. Selon l’Efsa, l’augmentation des cas observées depuis deux ans est due en partie au renforcement de la surveillance et à de meilleurs méthodes diagnostiques. « La tendance à long terme est toujours à la baisse et la plupart des Etats-Membres ont atteint leurs objectifs de réduction pour Salmonella dans les populations de volailles », précise le rapport.

 

Le taux d’échantillons de matières premières et d’aliments composés positifs à Salmonella a légèrement augmenté (5,13% en 2015 contre 3,8% en 2014 et 1,4% en 2013).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Santé animale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,