Santé animale 04 septembre 2017 à 15h00 | Par P. Le Douarin

Le virus H5N8 hautement pathogène revient en Europe

Avec l’amorce de la descente des oiseaux migrateurs à travers l’Europe, plusieurs portages de virus H5N8 ont été détectés dès août dans l’avifaune sauvage, tandis que depuis le 20 juillet l’Italie connait une vague de foyers d'influenza dans ses élevages.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'Angleterre, l'Allemagne, la Suisse ont fait part à l'OIE de leurs premières détections d'anatidés sauvages porteurs de virus H5N8 hautement pathogènes.
L'Angleterre, l'Allemagne, la Suisse ont fait part à l'OIE de leurs premières détections d'anatidés sauvages porteurs de virus H5N8 hautement pathogènes. - © Gérard Deloison

Il fallait s’y attendre. La période des migrations a débuté et avec elle les premières détections de virus influenza sur des anatidés (cygnes et canards). Selon l’organisation mondiale de la santé animale (OIE), les cas déclarés sont les suivants :

- sur la côte est de l’Angleterre, un cygne tuberculé (Cygnus olor) a été trouvé mort fin juillet dans le Norfolk. Il était porteur du virus H5N8 hautement pathogène de type A ;

- en Suisse, deux cygnes tuberculés (également porteurs de H5N8 HP) ont été trouvés morts le 10 août sur le lac de Neufchatel ;

- en Allemagne, trois canards sauvages (porteurs de H5N8 HP de type A) ont été détectés le 22 août à Sachsen-Anhalt ;

- en Russie, un foyer a été découvert le 3 août dans une basse-cour, à Kurovske dans la région de Moscou.

- en Italie, des canards colverts (Anas platrhynchos) et un cygne tuberculé ont été trouvés morts au mois d’août.

De plus, des foyers de H5N8 HP ont été découverts en Italie dans des élevages d'Emilie-Romagne, de Lombardie et de Vénétie.

Au 31 août, dix-neuf foyers avaient été recensés : deux dans une basse-cour, un dans un élevage d’oies, un dans un gibier de repeuplement, deux en ferme de ponte et treize en dindes de chair.

Voir la localisation et la description succincte des foyers sur la carte interactive ci-dessous (pictogramme rouge : avifaune, bleu : élevages ou basse-cour).

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Santé animale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,