Santé animale 28 avril 2017 à 08h00 | Par C.Gérard

Les souches F4 et F18 d’E.coli impliquées dans la majorité des diarrhées de porcelets en post sevrage

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Elanco

Entre 2014 et 2016, 900 élevages confrontés à des problèmes de diarrhées colibacillaires en post-sevrage ont fait parvenir au laboratoire Elanco des écouvillons rectaux de porcelets atteints. Les analyses PCR effectuées prouvent que dans 7 élevages sur 10 ayant participé à cette vaste opération, les souches d’E.coli F4 et F18 sont retrouvées dans les prélèvements : la souche F4 seule dans 34 % des cas, la F18 dans 24 % des cas, et l’association des 2 souches dans 10 % des cas.

Le laboratoire rappelle que les E.coli comptent 150 à 200 sérotypes et que la plupart résident dans l’intestin sans pathogénicité.

En revanche, les E. coli entérotoxinogènes, appelés ETEC, produisent une ou plusieurs classes d’entérotoxines. Celles-ci agissent sur les cellules épithéliales de l’intestin et sont responsables des diarrhées.

Les ETEC associés aux diarrhées de post-sevrage sont principalement les F4 et F18, comme le confirme cette étude réalisée en France.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Santé animale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,