Pâtre 21 mars 2016 à 08h00 | Par A. Villette

Plus de transparence sur l'origine des viandes

Un étiquetage de l'origine des viandes des plats transformés va être testé en France.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L’UFC-Que choisir, la FNSEA, Jeunes Agriculteurs et Coop de France ont lancé une pétition pour réclamer un étiquetage obligatoire de l’origine des viandes, dans les produits transformés comme pour la viande crue. L’étiquetage de la viande ovine fraîche, réfrigérée ou congelée est obligatoire depuis 2015 avec les mentions « élevé/abattu », mais il existe une dérogation pour la viande hachée pour laquelle seule la mention UE/hors UE est obligatoire. Il n’existe aucune obligation pour la viande en tant qu’ingrédients dans les plats transformés et plus d’un produit transformé sur deux ne mentionne pas l’origine de la viande qu’il contient. La pétition a été signée officiellement le 2 mars au Salon de l’agriculture par les présidents des quatre organisations à l’origine de l’initiative, qui ont invité l’ensemble des citoyens à la signer au salon ou sur le site internet www. change.org/origineviande. En réponse à la demande insistante du ministre de l’Agriculture, la Commission européenne a donné son accord le 14 mars, en marge du conseil des ministres à Bruxelles, pour expérimenter en France l’étiquetage de l’origine des viandes et du lait dans les produits transformés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Santé animale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,