Santé animale 26 mars 2015 à 08h00 | Par Armelle Puybasset

Deux tiers des élevages de poules au sol porteurs d’Ascaridia

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © J.-M. Repérant/ Anses

Ascaridia fait partie de la classe des nématodes, qui se caractérise par des vers parasites ronds non segmentés. Leur cycle biologique est direct. Il n’a pas forcément besoin d’un hôte intermédiaire pour se développer. Une infestation chez les poules pondeuses se manifeste généralement par une diminution de la consommation d’aliment ou par une perte de poids, avec des conséquences possibles sur la qualité (décoloration, déformation) et la quantité d’œufs produits. « La prévalence varie selon le type de production : de 5% pour les poules en cage à 64% pour les poules bio ou plein-air », précise Nadine Cariou, de MSD. La contamination se fait par contact avec les fientes. Le parasitisme favorise les infections bactériennes telles que la pasteurellose ou la colibacillose. Le ver adulte comme l’œuf peuvent être porteurs de salmonelles. « La contamination de poussins par des œufs d’Ascaridia porteurs de S. Typhimurium a été montrée », ajoute la vétérinaire qui précise que les œufs peuvent survivre plus d’un an dans l’environnement.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Santé animale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,